Patrimoine naturel

Partager :

Le grand ensemble naturel du Payré

L'Estuaire du Payré - Crédit photo : V.Joncheray

Il offre de multiples paysages, notamment :

  • les marais salants de la Guittière
  • les parcs ostréicoles du Port de la Guittière
  • les marais à poissons

Sa protection s'inscrit dans le programme européen Natura 2000, oeuvrant à la préservation des sites naturels. Classé premier site remarquable de Vendée, l'estuaire du Payré cache un environnement  secret, riche et intact : dunes, forêts littorales, parcs ostréicoles, marais salants et marais à poissons. Les oiseaux migrateurs ne s'y trompent pas, ils y font une halte chaque année.

Un peu d'histoire ...

C'est à la fin du XIIe siècle que les moines entreprirent de vastes travaux d'endiguement des rives de l'estuaire, créant ainsi les salines et les marais à poissons.

En tant que bassins de stockage d'eau de mer, les marais à poissons alimentaient les salines et fournissaient, en prime, du poisson aux populations locales. Aujourd'hui cette tradition perdure. Les marais à poissons du Talmondais occupent environ 850 hectares sur trois communes différentes : Talmont-Saint-Hilaire, Jard-sur-Mer et Saint-Vincent-sur-Jard.

Les exploitants continuent d'utiliser ces marais selon un élévage extensif traditionnel. Ces derniers sont alimentés par une essaïe, prise d'eau destinée à alimenter en eau salée les marais à poissons et les marais salants. L'eau qui pénètre à marée montante dans le chenal de Talmont, en direction des terres, est introduite dans les marais par l'essaïe. Ces marais salés permettent l'élevage de bars, d' anguilles, de mulets et de dorades. 

Vue aérienne des marais - Crédit photo : V.Joncheray Vue aérienne du Grand Ensemble Naturel - Crédit photo : V.Joncheray

Visites commentées

Marais salants de la Guittière - crédit photo : V.Joncheray

En saison des visites commentées sont proposées aux individuels pour découvrir les marais salants et les parcs ostréicoles. Hors-saison, possibilité de visite pour les groupes.